0 offres en ligne

Business France ouvre un Food Tech Lab aux Etats-Unis

03/04/2017

 

La France mise sur sa "gastronomie augmentée"

Si les Etats-Unis sont précurseurs en matière de Food Tech, la France a également sa carte à jouer Outre Atlantique où les investissements ont été multipliés par 6 entre 2013 et 2015. C’est la raison pour laquelle Business France ouvre un Food Tech Lab destiné à accélérer la croissance de PME-TPE-Start-up françaises innovantes du Food aux Etats-Unis.

 

La France championne du Food Sustainability Index

Le pays du "bien manger" a d’autres cordes que celle de la gastronomie à son arc.

En effet, la France arrive en tête du Food Sustainability Index, qui la désigne comme le pays où l’on mange le mieux au monde, et où les enjeux tels que le gaspillage alimentaire et la nutrition sont les mieux maîtrisés. Des atouts majeurs au vue des challenges alimentaires et environnementaux à relever aux USA, souvent associés à la "malbouffe"et à la surconsommation.

 

Réconcilier plaisir et santé dans un pays fortement touché par l’obésité

Avec 38% d’adultes obèses, 30% en surpoids et 17% d’adolescents obèses, selon le Magazine Sciences et Avenir, l'alimentation est un challenge à relever aux Etats-Unis. D’autant que l’obésité est liée aux maladies cardiovasculaires, au diabète et à certains cancers. Il y a donc là un enjeu de santé publique.

D’après l’étude 360 réalisée par Kantar TNS à l’occasion du SIAL 2016, les américains ont un intérêt très marqué pour la santé, même si les qualités gustatives sont leur 2ème critère d’achat des produits alimentaires sur 15.

Paradoxalement, il y a dans les faits une déresponsabilisation de certains consommateurs vis-à-vis de l’alimentation, entretenue par une sur-consommation d’aliments tout prêts, peu chers, livrés à la demande, d’une qualité nutritionnelle parfois discutable et souvent en quantité très importante. Les modes de vie sédentaires, les déserts alimentaires et le choix de la facilité ont démultiplié les effets de la "malbouffe" en réduisant l'alimentation à un "carburant" accessible en continu.

Bien sûr, il existe aussi des endroits où l'on mange bien aux Etats-Unis, des restaurants incroyables, des entreprises qui ont des modes de production responsables, des livraisons de paniers bio en direct des fermes locales, et une Food Tech qui propose des produits sains... mais la French Food Tech a des atouts indéniables pour gagner des parts de marché.

Un des challenges de la French Food Tech pourrait donc être de contribuer à réconcilier plaisir et santé en revalorisant l'alimentation grâce à son savoir-faire et son image.

 

Transformer en actes l’intérêt pour la diminution du gaspillage alimentaire, l’écologie et le respect de l’environnement

Par ailleurs, selon l’étude 360 réalisée par Kantar TNS, les américains seraient 89% à trouver important de réduire le gaspillage alimentaire. Un intérêt à nuancer tout de même ! Si 61 % des américains indiquent un intérêt pour l’écologie et le respect de l’environnement, le respect de l’environnement n’est que le 13ème critère d’achat sur 15…

Voilà donc un autre positionnement possible pour la French Food Tech : développer une chaîne minimisant les pertes et le gaspillage et respectueuse de l’environnement puis promouvoir à travers ses produits les mêmes comportements et valeurs chez les consommateurs.

 

The sky's the limit !

En France, la Food Tech est parfois vue comme un élément de destructuration du repas français traditionnel, moment de partage et d'échange pris à des heures régulières.

Est-il possible que la French Food Tech contribue à rééquilibrer et revaloriser l'alimentation aux Etats-Unis à travers une "gastronomie augmentée" ? Une expérience globale revalorisant l'alimentation et ses implications et dont les ingrédients seraient : image, patrimoine culinaire, qualités nutritionnelles, santé, mode de production, de consommation et de vie...?

Après tout, the sky's the limit !

 

Christelle Thouvenin pour WONDERFOODJOB.COM, solutions RH pour la communauté Agro. Crédits photos, Christelle Thouvenin

 

Commentaires


Connexion